Accueil

Suivez nous sur Facebook:

 
 

 

Et sur Twitter

 

 
Hommages

Thierry a partagé le quotidien de nombreuses personnes qui ont tenu à lui rendre hommage



Gladys Paes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Mansuy Dejean   
Jeudi, 17 Mars 2016 09:33

Je me demande ce que tes yeux ont déjà photographié, Thierry ! Tants de paysages, de gens, de beautés, de joies et de douleurs aussi...

Ces 87 pays survolés t’ont également photographiés et ta memoire y sera aussi toujours gravée… j’ai toujours entendu parler d’un pilote , de ses aventures ,de ses vols en cherchant le petit prince d’un pays que nous ,les simples mortels , connaissions seulement à travers les livres.
Tu es encore là à tout ce que tu as fait, dans ton travail, dans ta famille, dans le cœur de tes amis et à l'admiration éternelle d'une personne que tu as peut-être jamais entendu parler, mais que de loin, admirait la manière que tu as choisi de laisser ton empreinte digitale à ce monde.

Du Brésil (la famille de Glaucia) nos sentiments sincères à toute la famille et à tous qui ont eu la joie de convivre avec toi!

Gladys Paes- Araruama - Brésil

 
Louis Collardeau PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Mansuy Dejean   
Jeudi, 17 Mars 2016 07:31

Toutes nos pensées vers sa famille et ses proches amis ainsi que celles de de son passager journaliste.

Quelle tristesse, Thierry nous laisse l’image d’un homme profondément humain, qui vivait d’aventures simples en autonomie en ayant parcouru depuis sa jeunesse la terre dans tous les sens sur terre, a pieds, en moto, et en vol avec son ULM.
Il aimait partager cette passion. Il nous avait gratifié d’une de ses conférences en image lors d’une réunion une centaine de pilote ULM en Rhone Alpes. Chacune de nos rencontres était l’occasion de partager de futures projets ou le volet humanitaire demeurait toujours présent. Nous aimions à échanger sur les techniques sur les fours solaires qui n’avaient plus de secrets et nous avaient bien occupés pendant quelques soirées…

Continue Thierry de tourner autour de cette terre que tu aimais tant voir d’en haut, mais aussi partager en toute simplicité avec ses habitants.

Louis Collardeau

 
Philippe Marteil PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Mansuy Dejean   
Mercredi, 16 Mars 2016 16:10

Apprendre le décès d’un pilote est toujours un crève-cœur, mais celui de Thierry me touche particulièrement.

J’avais à l’origine, fait sa connaissance grâce à ses livres. Puis je l’avais rencontré à plusieurs reprises, au Bourget, à Blois, à la FFPLUM, et l’été dernier, à Flavacourt, ou il préparait son Nynja pour ce raid Africain.
Thierry était un vrai aventurier des temps modernes, altruiste, discret, modeste, mais d’un charisme naturel incontestable. On ne pouvait qu’être admiratif de son expérience, son opiniâtreté à réaliser ses projets, son engagement pour l’Environnement, et ses talents d’écrivain et de photographe.
Comme beaucoup, j’ai suivi ses aventures au jour le jour lors de ce dernier raid. De retour en France après le premier crash, j’étais allé l’écouter au café Zango raconter son histoire, avec la simplicité qui le caractérisait.

Je crois qu’il faisait rêver, tous les pilotes du dimanche, dont je suis, car il avait le courage de tenter ce que peu d’entre nous oseraient tenter. Je pense qu’à notre tristesse se mêle un sentiment d’injustice.
Pourquoi un tel coup de sort à une si belle personne. Pourquoi lui ? Questions sans réponse évidemment.

Mes pensées vont bien sur à ceux qui restent, son épouse, ses enfants, et toute sa famille, que je ne connais pas.
Qu’ils soient assurés que Thierry restera dans notre mémoire, comme quelqu’un de grand, pour qui nous avions admiration et respect.

Thierry, tu es un sacré bonhomme. On est tous en deuil.

Philippe Marteil

Mise à jour le Mercredi, 16 Mars 2016 16:11
 
Philippe Nicot PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Mansuy Dejean   
Mercredi, 16 Mars 2016 12:28

Thierry était mon voisin de hangar à Flavacourt.
J'étais à la fois fier et impressionné d'être à côté de ce personnage de légende. La dernière fois que je l'ai vu c'était le 2 février dernier, pour sa conférence au Zango, à Paris.
Je suivais son parcours en Afrique et j'avais admiré comment il avait réagi à son atterrissage impromptu.

Mes pensées va vers sa femme -- que je ne connais hélas pas. Elle peut être fière (et elle l'est sûrement) d'avoir vécu à côté de ce bonhomme.
Comme beaucoup d'autres ici, je partage son chagrin.

Philippe ("Fifi Canari"), Paris

 
Pierre Becker PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Mansuy Dejean   
Mercredi, 16 Mars 2016 12:25

Mon Thierry

Je te connaissais depuis tes débuts, j’ai été un de tes supporters et aussi petit sponsor au travers de Geocean.
Avant de quitter la France tu as fait escale chez moi à Cuers pour une nuit dans mon hangar.
J’ai toujours eu beaucoup de respect et d’estime pour tout ce que tu faisais.

Je suis sur que maintenant tu es au ciel au Paradis des pilotes.
Que Dieu te garde et que la paix soit sur ta famille.

Pierre Becker

 
«DébutPrécédent123456SuivantFin»

Page 5 sur 6