Accueil
 
Costa Rica, Nicaragua, Salvador, Guatémala PDF Imprimer Envoyer
Écrit par thierry   
Lundi, 07 Mai 2012 00:00

Encore quelques heures de formalités et nous décollons pour gagner la petite piste ULM de la Bonita sans avoir pu réparer la roue avant mais je ne supporte plus d’être ici, je roule sur le train principal et décolle ainsi .

Costa Rica - côte est pacifique

 

 

Près de 3 heures de vol le long de la cote puis en remontant dans les montagnes pour entrer dans la vallée de San Isidro. Le soleil est souvent masqué par les nuages qui bourgeonnent de plus en plus laissant des taches de lumières faisant scintiller les paysages luxuriants du pays. Nous passons un col de justesse et atterrissons sur la piste ULM avant les orages qui éclatent presque tous les après-midi. Nous sommes en pleine nature, tout est vert. Carlos est mécanicien et instructeur ULM ici, il nous emmène faire des courses car nous décidons de camper sur la piste pour nous ressourcer au contact de la nature. Nous pique niquons dans la prairie puis attaquons deux jours de révision et de travail à l’ordi : réparation de la roue avant, vidange, changement des bougies, calage de l’hélice dont 2 pâles ont bougé, changement d’une des brides de carbu qui se fendait ! Je fais aussi un tour en CT avec Douglas un Costa-Ricien qui m’emmène survoler sa propriété de 2000 ha.

Les oiseaux et le soleil nous réveille le matin. Après un grand tour jusqu’au Panama en revenant par un parc naturel recouvert de forêts épaisses, nous entamons la longue remontée qui nous conduira en Californie.

Décollage à 5 h 30 pour deux heures d’un joli vol par-dessus les montagnes jusqu’à l’aéroport douanier puis 5 heures 30 de vol traversant le Nicaragua à très basse hauteur puis le Honduras où nous piquons vers l’intérieur au dessus de forêts et volcans dans une brume de plus en plus épaisse et parfois quelques pluies. Nous nous hissons ensuite jusqu’à la ville de Guatemala à plus de 1600 m d’altitude, énorme capitale de près de 10 m d’habitants.

Le poste de pilotage

 

 

Pour une fois les formalités sont vite faites et nous sommes accueillis par des pilotes qui nous déposent à une chambre d’hôte proche de l’aéroport. Le lendemain, nous effectuons un aller retour en minibus à Antigua. Classée au patrimoine mondial par l’Unesco, cette ancienne capitale a un charme indéniable avec ses maisons coloniales aux patios centraux, ses ruines nombreuses et sa population indienne colorée. Le soir préparant l’ULM, nous rencontrons plusieurs pilotes passionnés : José, Sandro et Kai.

Le lendemain nous quittons ce pays attachant où nous aimerions rester. Nous zigzaguons entre les nuages bas et réussissons à passer le col et gagner le lac Atitlan entouré de volcans hélas noyés dans les nuages. Puis nous piquons sur le Mexique et atterrissons à Tapachula. Impossible de continuer à cause d’orages. Il nous reste maintenant à traverser tout le Mexique.

Mise à jour le Mercredi, 09 Mai 2012 13:03